Comment choisir ses fenêtres ?

Les critères à privilégier pour des fenêtres de qualité

À la fois ouverture sur le monde extérieur et protection contre les agressions du dehors, les fenêtres sont des éléments-clés de votre maison. Elles font rentrer la lumière dans votre habitat et vous préservent de l’humidité et du froid. Mais au-delà de leur aspect purement pratique, elles jouent également un rôle esthétique et doivent évidemment s’accorder avec la décoration de votre intérieur. C’est pourquoi, le choix de nouvelles fenêtres est une démarche importante et plusieurs critères sont à prendre en compte avant de poser définitivement vos encadrements. Si vous cherchez des conseils pratiques et vous demandez comment choisir ses fenêtres, posez-vous les bonnes questions et suivez le guide pour trouver la solution.

Quels matériaux privilégier pour vos fenêtres?

La majorité des encadrements de fenêtres sont fabriqués en bois, aluminium ou PVC. Ils peuvent également être faits à partir d’un assemblage de deux de ces trois matières, et seront alors appelés : mixtes. Le choix du matériau à utiliser pour vos fenêtres va essentiellement dépendre de la qualité que vous désirez, du style que vous cherchez à apporter à votre intérieur et du budget que vous souhaitez investir dans votre projet. Voici les différentes caractéristiques de chacun des matériaux :

  • Le PVC : Facile et rapide à entretenir, le PVC présente un bon rapport qualité-prix. Il s’agit d’un matériau solide qui est également un excellent isolant phonique et thermique. En revanche, il ne laisse pas beaucoup de place à la créativité, puisqu’il arbore un style plutôt classique. Le choix de ses coloris est également restreint, car la matière se décolore assez facilement avec le temps. Il séduira toutefois, les adeptes d’un design simple et soigné, et apportera légèreté et classe à toutes vos pièces.
  • Le bois : Excellent isolant, le bois vous protégera parfaitement du froid et des bruits extérieurs. Écologique et naturel, ce matériau apporte de la noblesse et du charme à n’importe quel intérieur. Par contre, il nécessite un entretien régulier. Il faut notamment penser à traiter vos encadrements en bois contre l’humidité et les parasites. Autre ombre au tableau : les fenêtres en bois peuvent parfois présenter un prix élevé.
  • L’aluminium : Robuste et tendance, l’aluminium offre des possibilités diverses de personnalisation. Couleurs et formats variés, vous permettront d’apporter de l’originalité à votre habitat. Il constitue également un assez bon isolant contre le froid, si la fenêtre dispose au préalable, d’une rupture de pont thermique.
  • PVC/ Alu / bois : Les fenêtres mixtes regroupent toutes les qualités des matériaux qui les composent. Généralement, la structure de l’encadrement est faite en PVC ou en bois, et le revêtement est en aluminium. Elles constituent alors un bon rempart contre les températures et les bruits extérieurs, tandis que la couche d’aluminium offre l’occasion de jouer avec les coloris et les tendances. Ces fenêtres ne nécessitent pratiquement aucun entretien particulier.

Quelles sont les différentes normes en matière d’isolation de fenêtre?

Pour vous assurer de la qualité et du potentiel isolant de vos fenêtres, faites confiance aux normes officielles qui évaluent et mesurent les différents niveaux de résistance de ces dernières. Reposez-vous notamment sur la norme Acotherm. Il s’agit d’un dispositif national qui classe les menuiseries extérieures, selon leurs propriétés isolatrices.

Si vous cherchez des fenêtres qui vous protégeront du brouhaha extérieur, prêtez attention aux valeurs attribuées à vos menuiseries, selon la norme Acotherm. Ces valeurs se situent entre Ac1 et Ac4. Les fenêtres classées Ac1, protègent d’agressions acoustiques relativement faibles et disposent d’un amoindrissement phonique de 28 décibels. Elles conviendront aux maisons situées dans des zones à moindre exposition au bruit. Si, en revanche, vous habitez en plein-centre ville et cherchez calme et quiétude lorsque vous rentrez chez vous, privilégiez les fenêtres classées Ac4 qui disposent, quant à elles, d’un affaiblissement de 40 dB.

Acotherme classe également les capacités d’isolation thermique de vos menuiseries extérieures. Le pouvoir isolant de vos fenêtres est ainsi évalué selon le coefficient de transmission thermique Uw. La norme répartit ces niveaux de résistance dans 6 groupes allant de Th6 à Th11. Pour les habitats situés dans des zones exposées aux basses températures et à une forte humidité, privilégiez les Th les plus élevés. Pour une protection isothermique plus faible, vous pouvez choisir les fenêtres appartenant aux groupes les plus bas.

Quelle forme de menuiserie et quelle ouverture privilégier ?

Il existe une multitude de systèmes d’ouverture de fenêtres. Pour choisir celle qui conviendra le mieux à votre habitat, il faut d’abord évaluer vos goûts et vos besoins. Par exemple, prenez en compte les dimensions et l’agencement de vos pièces, le style que vous souhaitez apporter à celles-ci et la sécurité que vous cherchez à offrir à votre maison, en particulier si vous avez de jeunes enfants.

  • L’ouverture à la française est la plus répandue. Elle se fait généralement vers l’intérieur, selon un axe vertical, à un ou deux battants. Sa variante, l’ouverture oscillo-battant, dispose d’un double avantage. Elle s’ouvre de manière classique, comme la fenêtre à la française, mais peut également être entrouverte sur sa partie supérieure pour laisser passer l’air sans s’ouvrir complètement. Une telle fenêtre demeure très polyvalente et convient aisément à toutes les pièces de la maison.
  • La menuiserie à soufflet, ne s’ouvre quant à elle, que selon un axe horizontal, sur sa partie supérieure. Ne pouvant jamais s’ouvrir complètement, elle est gage de sécurité et constitue un gain de place considérable, si vous disposez d’un espace réduit. Cuisines, salles de bains ou sous-sols, accueillent la plupart du temps ce genre de fenêtres.
  • La fenêtre coulissante s’ouvre de manière latérale, par un système de coulissement. De plus en plus répandue, elle permet une ouverture rapide et complète, sans prendre de place, une fois ouverte. En revanche, il faut veiller à la bonne pose des modèles coulissants, car ils ont tendance à laisser facilement passer l’air et le froid, si le travail d’installation est réalisé à la va-vite.
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.