Les caractéristiques d’une maison écologique ou bioclimatique

Les maisons bioclimatiques ou écologiques permettent d’atteindre une occupation optimale avec une consommation d’énergie minimale, en tenant compte de l’orientation du bâtiment, du terrain et de la nature environnante. Ces confortables maisons écologiques sont construites avec des matériaux et des techniques modernes.

Les paramètres à considérer

Deux facteurs essentiels sont à prendre en considération : l’autonomie et l’autorégulation de la maison écologique. Le coût d’entretien devra également être réduit et ne devra pas dépendre de sources d’énergie externes (électricité, gaz, charbon ou bois). On devra également tenir compte de l’intégration de la maison dans le paysage. En plus d’être une maison confortable et belle, elle devra être construite avec des matériaux de qualité et en harmonie avec le cadre de vie.

Les différentes caractéristiques d’une maison bioclimatique

La maison écologique, aussi appelée Eco maison utilisera principalement :

  • Une construction avec des matériaux non toxiques, elle sera ainsi parfaitement intégrée dans l’environnement.
  • Des fenêtres à double vitrage qui aideront à garder un intérieur confortable sans utiliser d’énergie.
  • Des terrasses avec volets coulissants, reproduisant l’effet de serre et pouvant conserver la chaleur en hiver tout en formant des zones de loisirs en été.
  • La superposition de cellulose située sous une couche de liège sur laquelle les tuiles sont placées et recouvrant le plafond.
  • Des planchers construits avec des matériaux isolants.
  • Des plinthes recouvrant le système de chauffage pour les lieux extrêmes en hiver.
  • L’isolation des murs avec du liège ou une autre couche de cellulose qui aura pour mission d’isoler l’espace tant du point de vue acoustique que thermique.
  • La terre cultivable des alentours pour améliorer le paysage et aussi absorber la pluie et les particules polluantes.
  • La réutilisation de l’eau de pluie afin d’économiser les ressources naturelles.
  • Des appareils ménagers de faible puissance, qui ne produisent pas d’ondes électromagnétiques, ni émettent de gaz toxiques.
  • De l’énergie provenant principalement de sources naturelles, gratuites et propres avec zéro émission.

De petites améliorations dans l’isolation pourront conduire à de grandes économies d’énergie. Avec une conception bioclimatique globale, les économies de chauffage et de refroidissement pourront ainsi atteindre les 80%. Le chauffage et le refroidissement d’une maison représentent près de la moitié de l’énergie consommée annuellement.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.