Quelles aides pour changer mes fenêtres ?

Crédit d’impôt

Jusqu’à fin 2019, vous pouvez encore profiter du Crédit d’impôt pour changer vos fenêtres. Son taux de 15 % vous permet d’alléger votre facture travaux à condition de respecter les critères d’éligibilité :

  • Vous devez être propriétaire ou locataire ou encore occupant à titre gratuit de l’habitation où vous faites changer les fenêtres. Ce logement doit être votre résidence principale ;
  • La construction de votre maison/appartement doit avoir plus de 2 ans ;
  • Vous devez être domicilié fiscalement en France ;
  • Les travaux doivent être effectués par un professionnel RGE et c’est lui qui doit vous fournir les matériaux.
  • Des normes techniques devront être scrupuleusement observées (qualité du vitrage et performance).

Le montant des travaux est plafonné selon les modalités suivantes :

  • Pour une personne seule dans le foyer fiscal : plafonnement à 8 000 euros ;
  • Pour un couple : plafonnement à 16 000 euros
  • Pour un couple avec un enfant (ou une personne à charge) : 16 000 + 400 euros
  • Et pour chaque personne à charge supplémentaire : + 400 euros.

D’autres aides financières peuvent faire baisser encore le coût global de vos travaux de menuiserie. Certaines sont d’ailleurs cumulables avec le Crédit d’impôt 15 %. Parmi ces aides, vous trouverez par exemple :

  • L’Eco-prêt à taux zéro ou Eco-PTZ qui peut être accordé par certaines banques qui ont souscrit au programme de l’Etat (aides pour l’amélioration de la performance thermique). Son montant est plafonné à 30 000 euros et les travaux doivent concerner un logement achevé au 1er janvier 1990 ;
  • La TVA réduite de 5,5 % si vous passez par la même entreprise pour l’achat de vos menuiseries et leur installation ;
  • Les aides de l’Anah (accordées pour les ménages à revenus modestes) ;
  • Les primes des fournisseurs d’énergie ;
  • Les aides des collectivités locales et territoriales (renseignez-vous auprès de votre mairie).

A qui s’adresser pour changer ses fenêtres ?

Afin d’avoir un service de qualité et une pose de vos fenêtres répondant aux critères de performance exigés pour l’obtention de certaines aides, vous devrez privilégier un artisan certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Par exemple, le menuisier RGE pourra avoir des connaissances plus pointues par rapport aux normes d’étanchéité, d’isolation et de performance thermiques des fenêtres. Il pourra également vous conseiller sur le choix des matériaux les plus isolants ou répondant aux exigences climatiques de la région où vous habitez. Faites votre devis de menuiserie sur ici.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.